Le Kanjin-sho

A l’ouest du Daibutsu-den, en longeant le Sashizu-dô, on arrive aux abords du Kanjin-sho, entouré de murs en pisé et comprenant, outre un campanile, plusieurs pavillons: Kôkei-dô, Amida-dô, Hachiman-den. L’ensemble fut bâti à l’époque d’Edo lors de la reconstruction du Tôdai-ji, sur l’ordre de Kôkei qui y installa le Bureau de contrôle des travaux. On peut voir dans le Hachiman-den une statue du Dieu Hachiman en moine (Trésor National), sculptée par Kaikei en 1201. De ce visage, traité de façon réaliste—paupières étirées vers le haut, rides gravées autour des lèvres—, émane à la fois une intense impression de vie et une majesté bien digne d’un kami. La statue d’Amida méditant durant cinq âges cosmiques (Important Bien Culturel), conservée à l’Amida-dô, aurait été rapportée par Chôgen de la Chine des Song. Avec ses joues rebondies, ses traits fins, sa posture modeste, elle fait penser à un petit enfant. (Visible le 5 octobre)

Attention

Il est interdit de photographier, de dessiner et d’utiliser une lampe torche dans le Pavillon.

Amida Hall

(Amida-dō)

Les cinq kalpas de réflexion par le bouddha Amida (Gokō shiyui Amida nyorai zazō) (Gokō shiyui Amida nyorai zazō)

Salle de la divinité Hachiman

(Hachiman-den)
Hachiman sous l'apparence d'un moine (Sōgyō Hachiman shin zazō)

Salle du prêtre Kōkei (Kōkei-dō)

(Kōkei-dō)
Prêtre Kōkei (Kōkei Shōnin zazō)

Informations sur les quartiers​

  • Horaires et tarifs
  • Carte du Temple
  • » Pavillon du Grand Bouddha
  • » Hokke-dô
  • » Senju-dô de Kaidan-in
  • » Musée du Tôdai-ji
  • » Nandai-mon
  • » Nigatsu-dô
  • » Shigatsu-dô
  • » Kaisan-dô
  • » Fudô-dô
  • » Shunjô-dô
  • » Gyôki-dô
  • » Nenbutsu-dô
  • » Campanile (Shôrô)
  • » Ôyuya
  • » Sashizu-dô
  • » Kanjin-sho
  • » Kaidan-dô de Kaidan-in
  • » Site de la Salle de Prédication
  • » Tegai-mon
  • » Shôsô-in